Cassandro The Exotico ! de Marie Losier

Copyright Marie Losier

Drag Bling Ring

C’est dans l’intimité d’une chambre transformée en loge que tout commence. Cassandro s’habille, se maquille et se coiffe – un brushing à faire pâlir tout le casting de Dallas. Si le temps a fait son œuvre et rouillé le corps qu’il avait autrefois souple, le roi des Exoticos n’a pas l’intention de quitter la scène. Lorsqu’il se prépare, c’est toute une époque glorieuse qui lui revient en mémoire, celle où il était la star des catcheurs mexicains travestis. Marie Losier, documentariste de talent, filme avec grâce ce personnage aussi flamboyant qu’émouvant qui ne peut être au présent qu’en se rappelant du passé. Chaque journée est en effet rythmé par les souvenirs de Cassandro auxquels il s’accroche comme à ses trophées, et soudain, sous le burlesque, les blessures. Face à la caméra de Marie Losier, Cassandro tombe le masque, se montrant sans fard, racontant les luttes qu’il a du également faire hors du ring. Se battre contre les préjugés machistes qui collent aux collants de ce sport physique, encaisser les coups, les vrais; Cassandro n’a jamais baissé la garde, et chacune des cicatrices qu’il a sur le corps donne naissance à un récit, une anecdote, tantôt drôle, tantôt grave. Le portrait n’est jamais banal, le choix du 16 mm, pertinent, et les couleurs à l’écran sont celles de la nostalgie. Des pastel, des filtres et effets d’optique parfois psychédéliques qui renforcent les émotions déjà vives. Tendre, poétique et pétillant.

Réalisé par Marie Losier. Avec Cassandro. Durée : 1h13. En salles le 5 décembre 2018. FRANCE.