Tom Mercier (Synonymes) : “Quand je vois le film, les mouvements sont lents alors que je ressens le moteur qui bouge à l’intérieur”

Il est l’âme de “Synonymes”, film avec lequel il fait corps. Chaque partie de son être semble être en alerte dans le film de Nadav Lapid, entre implication physique franche et phrasé poétique et brutal, il est tout simplement stupéfiant. Son interprétation de Yoav, alter ego du réalisateur en super-héros idéaliste, allie la grâce d’un danseur à la puissance d’un judoka, deux disciplines dans lesquelles il excelle. Nous avons rencontré Tom Mercier, jeune comédien à la fois doux et intense pour évoquer ce premier rôle qui marque de son sceau un début de carrière des plus prometteurs.

Lire la suite

Nadav Lapid (Synonymes) : “Yoav a besoin de son corps pour compenser le peu de mots qui sortent de sa bouche, pour parler avec ses hanches, avec ses pieds, avec ses jambes, avec son sexe, avec son torse”

Le français de Nadav Lapid ressemble à son film, il est poétique et chargé de sens. Nous avons rencontré le réalisateur pour évoquer avec lui ce grand film, ses langues, la part autobiographique et l’idéalisation de la France, les super-héros et les névroses…

Lire la suite

Synonymes de Nadav Lapid

Dans “Synonymes”, Nadav Lapid suit le parcours de son alter ego, Yoav, qui quitte son pays, Israël, avec une volonté farouche de devenir français sans jamais réussir à gommer les stigmates et traumatismes qu’il porte en lui. Ce parcours initiatique ne ressemble à aucun autre. Ce film non plus. Unique et singulier, direct comme un uppercut et d’une puissance étourdissante.

Lire la suite

Frank Beauvais (Ne croyez surtout pas que je hurle) : “J’espère que le film peut faire réfléchir mais il faut sortir du théorique, de l’esthétique, il faut joindre le geste à la parole”

Journal intime et prise de pouls du monde, “Ne croyez surtout pas que je hurle” est un film-montage qui va clore ce soir le festival Cinéma du Réel et sortir en salles à l’automne prochain. Frank Beauvais raconte un moment de sa vie à l’aide d’images des 600 films qu’il a vu pendant la période qu’il relate. Sa solitude, son exil forcé suite à une rupture, la mort de son père, son obsession du cinéma et sa vision politique, tout concourt à faire de ce documentaire intime émouvant, parfois ironique et toujours foisonnant, un instantané vibrant de l’état du monde qui laisse sans voix. Pour parler de ce grand film mais également de la suite, du cinéma et des gilets jaunes, FrenchMania a rencontré Frank Beauvais lors de la première à la Berlinale.

Lire la suite

Berlinale X FrenchMania (2) : Côté, Lapid, Varda

Du 7 au 17 février, la planète cinéma se retrouve à Berlin. De la compétition officielle à la section Panorama, qui fête cette année ses 40 ans, en passant par les découvertes de Forum ou Génération, FrenchMania se penche sur les films français et francophones sélectionnés au festival de Berlin. Aujourd’hui, l’épisode 2 avec “Répertoire des villes disparues”, “Synonymes” et “Varda par Agnès”.

Lire la suite

Berlinale X FrenchMania (1) : Beauvais, Ozon, Périot

Du 7 au 17 février, la planète cinéma se retrouve à Berlin. De la compétition officielle à la section Panorama, qui fête cette année ses 40 ans, en passant par les découvertes de Forum, FrenchMania se penche sur les films français et francophones sélectionnés au festival de Berlin. Aujourd’hui, l’épisode 1 avec “Ne croyez surtout pas que je hurle”, “Grâce à Dieu” et “Nos défaites”.

Lire la suite