Souvenir de Cannes 2017 – par Dounia Sichov

Avant que ne s’ouvre la nouvelle édition du Festival de Cannes, FrenchMania vous propose de plonger dans les souvenirs marquants de ceux qui, l’an passé, y ont vécu toute une aventure. Morceaux choisis.

Chronique de Cannes 2017 – par Dounia Sichov

Je suis à Cannes pour deux films à la Quinzaine des Réalisateurs. Frost, de Sharunas Bartas, et Alive in France, d’Abel Ferrara, qui raconte la tournée que nous avons faite des musiques de films d’Abel. Nous devons aussi jouer ce même concert au Vertigo (*célèbre club interlope cannois*) dans le cadre du festival. La salle est trop petite pour accueillir tout le public, mais aussi pour nous accueillir tous sur scène. Qu’importe, elle est chaleureuse. On danse, lève les bras, on se prend le plafond, les manches de guitare. Le public est en sueur, nous aussi. Voilà deux ans que je tanne Abel pour qu’il fasse un film avec Kristen Stewart. Je suis persuadée qu’elle dirait oui, que le budget pourrait se boucler facilement et qu’il la filmerait sensuellement. Nous dînons au Silencio avant la projection officielle, et j’entends que la grande tablée à côté de la nôtre parle de « Kristen, qui va arriver. » Dans ma tête, ça s’accélère. Est-ce « LA » Kristen ? Le ton des gens me fait penser que oui. Une demi-heure après, elle arrive, crâne rasé, décolorée, bombers, casquette, adolescente, verve et tout sourire. Je murmure à Abel : « Abel, c’est avec elle qu’il faut que tu fasses un film. » Il se retourne discrètement : « Elle ? Ok… Elle est lesbienne ? » – « Je pense bien, oui... » – « Ok ». Il s’approche d’elle, ils se serrent la main « I love your work » « Thanks, me too ». Elle salue gentiment chacun de la tablée « nice to meet you, nice to meet you, nice to meet you ». Elle me reconnaît : « Oh, hi, how are you doing? » Je l’avais croisée un an auparavant. Je lui dis que nous sommes condamnées à nous croiser dans ce festival. Je cherchais une chute à cette histoire, lorsque j’apprends qu’elle est dans le jury officiel cette année, et moi dans le jury de la Queer Palm. Il faut définitivement qu’Abel vienne…

 

 

 

Dounia Sichov est productrice, actrice, réalisatrice, chanteuse.