De la terreur, mes sœurs ! d’Alexis Langlois

Après “Fanfreluches et idées noires” et “A ton âge le chagrin c’est vite passé”, le jeune réalisateur Alexis Langlois affirme son style avec ce troisième court métrage : un cinéma queer, camp et coloré qui diffuse un propos politique en jouant avec les genres de cinéma avec un plaisir communicatif.

Lire la suite