Mikhaël Hers (“Amanda”) : “J’ai une mémoire qui se cristallise autour des lieux.”

Retrouver la lumière et l’espoir après une tragédie, c’est le thème du troisième long métrage de Mikhaël Hers, Amanda, en salles ce mercredi 21 novembre. Passé par les festivals de Venise, Arras ou encore Villefranche, ce drame qui met en scène Vincent Lacoste et la jeune Isaure Multrier (révélation) fait écho à celui qui a mis Paris K.O en 2015. Nous avons rencontré le réalisateur pour prolonger l’émotion que le film a suscitée chez nous et parler avec lui capitale, sentiments, espoirs et cinéma.

Lire la suite