Los Silencios de Beatriz Seigner

La force de “Los Silencios”, c’est celle de l’évocation des frontières invisibles. Cette île d’abord entre terre et mer, aux confins de trois pays, cette communauté ensuite dans laquelle se côtoient et communiquent les morts et les vivants. Ces déplacés en quête d’un destin sont semblables aux fantômes qui errent entre la vie et la mort, ce n’est donc pas un hasard s’ils vont être amenés à se croiser, à communiquer silencieusement.

Lire la suite