De la terreur, mes sœurs ! d’Alexis Langlois

Femmes au bord de la crise de nerfs

C’est l’histoire de quatre amies qui boivent des verres dans un bar à la mode et échangent sur leurs galères de cœur et de cul, mais, à la différence de leurs illustres aînées new-yorkaises de Sex and the city, elles ont bien décidé de ne plus se laisser maltraiter par le patriarcat et ses si nombreux suppôts ! Epuisées par la transphobie qu’elles se prennent en pleine gueule au quotidien, elles vont fantasmer, chacune leur tour, leurs revanches ultimes et idéales contre les oppresseurs cisgenres et leur ignorance crasse.

Après Fanfreluches et idées noires et A ton âge le chagrin c’est vite passé, le jeune réalisateur Alexis Langlois affirme son style avec ce troisième court métrage : un cinéma queer, camp et coloré qui diffuse un propos politique en jouant avec les genres de cinéma avec un plaisir communicatif. La grande force de ce film, diffusé en exclusivité au MK2 Beaubourg à Paris, c’est la façon dont il casse les codes censément universalistes du sacro-saint point de vue. Il nous embarque avec ses héroïnes transgenres, de leur côté, dans ce faux revenge movie qui multiplie les clins d’œil en formes d’hommages critiques à une cinéphilie qui mixe sans complexe références pointues et entertainment. En prenant le contre-pied des habituelles visions doloristes qu’entretient le cinéma à l’égard des représentations trans, Alexis Langlois offre à Nana Benamer, Naelle Dariya, Raya Martini et Dustin Muchuvitz des personnages qui sont à la fois sur-mesure et “bigger than life”. Elles s’en saisissent avec un talent certain et crèvent l’écran tout comme Justine Langlois et Félix Maritaud qui complètent ce casting réjouissant avec un plaisir non dissimulé.

Réalisé par Alexis Langlois, avec Nana Benamer, Naelle Dariya, Raya Martini, Dustin Muchuvitz, Félix Maritaud, Justine Langlois, … – 28mn – FRANCE – En salle au MK2 Beaubourg le 27 novembre