Jeune Femme / En compétition à Un Certain Regard

La revanche d’une rousse.

C’est alors qu’elle se cogne la tête contre la porte de l’appartement de son ex petit-ami que nous faisons connaissance de Paula, jeune femme au bord de la crise de nerfs. Larguée, paumée, sans domicile et sans emploi, trimballant ses sacs de rues en rues, l’héroïne connaît un sévère passage à vide. Mais les pentes sont aussi faites pour être remontées. Leonor Serraille signe un premier film aussi drôle qu’émouvant sur les épreuves qui fragilisent et endurcissent les jeunes femmes d’aujourd’hui, tendres et excessives. Dans le rôle principal, la pétillante Laetitia Dosch qui parvient à rendre aimable ce personnage un poil hystéro sans filtre ni fard mais bourré de charme et d’audace. Dialogues savoureux, conjugaison habile de la gravité et de la légèreté, mais aussi des enjeux personnels et sociaux (le chômage, l’indépendance financière, la lutte des classes), Jeune femme trouve sa voie dans le mélange des genres et des tons. Un premier long plein de subtilité et d’émotions, dans la veine du mémorable Victoria de Justine Triet. La nouvelle comédie française a de beaux jours devant elle.

 

Réalisé par Leonor Serraille. Avec Laetitia Dosch, Souleymane Seye Ndiaye, Léonie Simaga … Durée : 1h37.