Le Grand Bal de Laetitia Carton

Fais-moi valser

Chaque été, pendant une semaine complète, des hommes et des femmes venus de toute l’Europe se réunissent pour danser dans un coin de la campagne française. C’est à ce grand bal que Lætitia Carton nous invite, racontant avec émotion les souvenirs qu’il réveille chez elle, cette grand-mère qui lui disait sa joie d’y participer, le son de la vièle et de l’accordéon, le contact avec les autres, la volupté éprouvée…  “Le monde du bal, je l’ai aimé tout de suite” confie la réalisatrice en voix-off, et tout son amour transpire en effet du documentaire qu’elle signe. La caméra danse avec les acteurs et actrices de ce grand bal, elle cherche la chaleur humaine, elle filme le corps et les gestes, captant des moments précieux et gracieux. Le jour, les plus volontaires apprennent les bases de la bourrée, de la mazurka, de la valse ou de la polka, le soir, tout le monde se lance sur la piste et guinche jusqu’au bout de la nuit. Le temps est suspendu, la fatigue est oubliée, “parce qu’avec les danses en rond ou en chaîne (me) revient l’espoir du nous”. Le cœur du film bat à travers ce simple pronom de quatre lettres. En dansant ensemble, plus de caste, plus de clan, plus d’âge, plus de divergences, hormis celles qui sont liées aux appréciations de tempo. Ce grand bal est bien le signe que la connexion entre les êtres n’est pas rompue. Main dans la main, joue contre joue, tout est possible.

Réalisé par Lætitia Carton. Durée : 1H29. En salles le 31 octobre 2018. FRANCE.

Copyright Pyramide Distribution.