Rêves de jeunesse de Alain Raoust

Parenthèse désenchantée

Salomé quitte sa colloc le temps du mois d’août pour un petit boulot de gardienne de déchetterie dans un village de Provence dans lequel elle a vécu plus jeune. Là, dans ce lieu vide et habité, au fil des rencontres, c’est une véritable expérience qu’elle va vivre. De celles qui peuvent changer le cours d’une vie.

Salomé Richard, héroïne low profile de Rêves de jeunesse – crédit : Shellac

Une parenthèse. Pendant un mois, Salomé endosse le rôle de gardienne dans une déchetterie, un no man’s land baigné par le soleil du mois d’Août, les fantômes du passé et les rencontres. Ce lieu, à la fois désert et chargé, prend des allures de symbole d’une société en déliquescence qui cherche une issue, une porte de sortie. Entre la présence virtuelle de l’ancien gardien via des témoignages enregistrés, une collections de bouquins et de vinyls, les rencontres avec une participante à un jeu survivaliste de télé-réalité, le frère d’un ami décédé dans une ZAD ou un cycliste en burn out, Salomé va vivre un mois riche en futurs souvenirs mais surtout avancer dans sa quête de sens. Si le quatrième long métrage du discret Alain Raoust connaît quelques temps morts, il faut lui reconnaître un style, une espèce de naturalisme moderne, qui permet une fusion entre pensée politique et élan poétique. Si certaines de rencontres auraient mérité plus de temps (extraordinaire Jacques Bonnaffé !) et si d’autres sont moins crédibles et plus poussives, le mélange de douceur et de révolte contenue que parvient à incarner Salomé Richard dans ce rôle d’héroïne low profile emporte tout. Les scènes de danse (Surréaliste en ouverture, jouant plus sur une énergie entre désespoir et abandon ensuite) sont autant de respirations salvatrices dans un film qui imprime son rythme et sa profondeur sans en avoir l’air.

Rêves de jeunesse réalisé par Alain Raoust. Avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer, Jacques Bonnaffé, Christine Citti, … En salles le 31 juillet 2019 (Shellac) – FRANCE-PORTUGAL