Souvenir de Cannes 2017 – par Juliette Grandmont

Avant que ne s’ouvre la nouvelle édition du Festival de Cannes, FrenchMania vous propose de plonger dans les souvenirs marquants de ceux qui, l’an passé, y ont vécu toute une aventure. Morceaux choisis.

Chronique de Cannes 2017 – par Juliette Grandmont

La portière de la voiture de la Quinzaine s’ouvre sur l’immense sourire de Maggie, la petite comédienne de 9 ans, venant tout droit de Zambie. Elle nous saute dans les bras. Avec Rungano, nous préparons les comédiens pour une montée des marches dans la foulée de leur arrivée. C’est le bordel dans leur petit hôtel prêt de la gare, ils ne seront jamais prêts. Les comédiens voient à travers les vitres de la voiture officielle les rues de Cannes blindées de monde. J’essaie de leur expliquer que ce n’est pas comme ça toute l’année à Cannes, que c’est juste pendant le Festival. Ils regardent incrédules. Ils pleurent en disant « Thank you ». C’est malin, on fout toutes notre maquillage en l’air à force de chialer maintenant. On attend notre passage à la chaine sur le tapis rouge. Les yeux de Maggie sont tout grand ouvert sur les robes alentour. On entend l’annonce « Et … pour la première fois à Cannes…. Zambie… Nyoni ». La voix est inaudible car recouverte par les cris des centaines de photographes scandant le nom d’une comédienne devant nous, que nous ne reconnaissons pas… C’est à nous. Nous nous mettons en rang d’oignon. Tous les objectifs des photographes se couchent. Ils attendent apparemment la montée de l’équipe du film de Sofia Coppola. Alors nous essayons de les motiver et crions « Here !!! Here !!! Zambia in Cannes !!! First time !! ». Certains photographes nous sourient, amusés. Maggie pose comme les stars qu’elle a vues avant elle. Elle attire enfin l’attention de l’un d’eux qui lève son objectif, et prend une photo. On pleure de rire cette fois-ci. On est heureuses et fatiguées. On a fini le film la veille. On se dit : « On l’a fait ».

Photo de gauche à droite :

Gloria Huwiler, Henry B.J. Phiri, Nancy Murilo, Rungano Nyoni, Maggie Mulubwa, Juliette Grandmont (productrice du film).

I Am not a Witch, Prix du meilleur film étranger, syndicat de la Critique 2018, Bafta –meilleur premier film 2018.