Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt

Présenté en compétition à la Semaine de la Critique, le premier film queer et camp de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt mêle avec talent culture populaire et univers du conte. Les deux réalisateurs façonnent un monde parallèle, à la lisière du notre, et mettent en scène un footballeur façon Apollon benêt amateur de beaux bolides, ses deux sœurs jumelles toxiques et son coach de père.

Lire la suite