Venise : Un premier film français reçoit le Lion d’argent de la mise en scène

Venise a couronné Guillermo del Toro de la plus haute récompense, le Lion d’Or, pour son nouveau film The Shape of water mais la surprise est venue du doublé du jeune réalisateur français Xavier Legrand pour son film sur les violences conjugales, Jusqu’à la garde avec Léa Drucker et Denis Ménochet, récompensé du Lion d’argent de la mise en scène et du prix du meilleur premier film.

Foxtrot, second opus du réalisateur israélien Samuel Maoz (après le très réussi Lebanon) coproduit par la France, reçoit le Lion d’argent Grand prix du jury et Charlotte Rampling est récompensée pour son interprétation dans le film italien Hannah d’Andrea Pallaoro (également une coproduction française). Côté acteur, la coupe Volpi revient à Kamel El Basha pour L’Insulte du Libanais Ziad Doueiri, une coproduction des wonder-girls de Rouge International, Julie Gayet et Nadia Turincev.

Du côté de la section Orizzonti, le Prix spécial du jury revient à Caniba, film franco-américain de Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor, le prix de l’actrice pour Lyna Khoudri dans Les Bienheureux de Sofia Djama (France, Belgique, Qatar) et celui du scénario revient à Dominique Welinski and René Ballesteros pour Los Versos del Ovido d’Alireza Khatami (France, Allemagne, Pays-Bas , Chili). Enfin, le nouveau court métrage de Céline Devaux, Gros Chagrin, reçoit le prix du meilleur film court.

A la semaine internationale de la critique, Les Garçons sauvages, premier long métrage du Français Bertrand Mandico, remporte le prix de la contribution technique et le jury du Queer Lion a choisi Marvin d’Anne Fontaine, libre adaptation du Eddy Bellegueule d’Edouard Louis avec Finnegan Oldfield dans le rôle-titre.

Photos : Jusqu’à la garde (©Haut et Court), Les Garçons sauvages (©eccefilms)