Un regard amoureux sur le cinéma français + francophone

Nous nous reverrons de Morgan Simon

par | 22 Déc 2021 | CINEMA, z- 1er carré gauche

Mis en ligne gratuitement pour cette fin d’année, Nous nous reverrons, le nouveau court métrage de Morgan Simon (Compte tes blessures) est une évocation virtuose et singulière de la crise migratoire. Il saisit par la force de ses images, une vision désespérée de Paris, et de ses mots, le récit du parcours et des espoirs déçus d’un couple de migrants narré par le romancier Édouard Louis. 

Une nuit, une aube, un jour, un crépuscule, les images de Paris se succèdent. Tournées pour l’essentiel dans le 18ème arrondissement, elles racontent une capitale qui sort des clichés touristiques et s’attardent sur un Paris des déclassés, des invisibles, des indésirables en le confrontant à quelques édifices symboliques de la République Française (République, Bastille) et de ses valeurs perdues. Édouard Louis conte à la troisième personne la vie d’errance d’un homme et d’une femme qui ont misé leurs espoirs, leur amour et leur vie dans cet exil parisien qui va les fragiliser, les effacer, les séparer. Ce récit presque littéraire de leurs cheminements intérieurs ouvre un champ émotionnel inédit, remettant l’humanité et sa fragilité au cœur d’un récit national malade de ses peurs et de ses ambitions politiques démagogues.

Cet homme qui “marchait sans but, ses mains dans les poches déformées par d’autres mains” perd la notion du temps, presque résigné à un destin funeste tandis que des pelleteuses ramassent doucement des effets personnels dans un geste d’effacement à la fois lent et brutal. La désespérance n’ose dire son nom tant l’espoir est devenu le seul recours, la seule issue. Ils ont fui pour vivre et ne font que survivre face à un monde et à une autorité hostiles et froids qui, sans vergogne, séparent les amoureux. Cet essai cinématographique d’un peu plus de 13 minutes raconte mieux que tout reportage ou sujet télévisé calibré de 2 minutes 30, un pays qui renonce doucement à ses valeurs fondatrices, préférant regarder ailleurs et ignorer les drames quotidiens qui se jouent devant ses yeux. Nous nous reverrons est beau et triste comme un drapeau tricolore en berne.

Visionner le film ici : Nous nous reverrons

Un film écrit et réalisé par Morgan Simon, narré par Édouard Louis. Coproduit par Trois Brigands Productions et Kazak Productions. France – 13 min – 2021.

Pin It on Pinterest

Share This