Les films français et francophones les plus attendus de 2018

Après les tops de fin d’année, place aux perspectives 2018. Le cinéma français et francophone est plein de promesses. Cueillons-les.

FrenchMania vous livre la liste des 10 films français et francophones les plus attendus par la rédaction de janvier à septembre prochain.

 

La Douleur d’Emmanuel Finkiel – 24 janvier 2018

Deux ans après la sortie de Je ne suis pas un salaud, voici donc le cinquième (et très attendu) long métrage d’Emmanuel Finkiel, adaptation du roman de Marguerite Duras, avec l’épatante Mélanie Thierry dans le rôle-titre.

Pour vous mettre l’eau à la bouche : notre entretien avec Alexis Kavyrchine, directeur de la photographie du film.

 

Gaspard va au mariage d’Antony Cordier – 31 janvier 2018

Troisième long métrage d’Antony Cordier, après Douches froides et Happy Few.

Délirante et émouvante comédie dramatique au casting monstre (Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Théret, Guillaume Gouix, Marina Foïs, Johan Heldenbergh) et à la musique pop (Thylacine).

 

Jusqu’à la garde de Xavier Legrand – 7 février 2017

Premier long métrage de Xavier Legrand avec (en tête) Léa Drucker, Denis Ménochet et Thomas Gioria (révélation).

Récompensé du Lion d’argent Premier film et du Prix de la mise en scène à la Mostra de Venise 2017.

Trois mots : intense, palpitant, bouleversant.

 

Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico – 28 février 2018

Encore un premier long métrage à l’horizon (interdit au moins de 12 ans). Il est signé Bertrand Mandico, vidéaste prolifique et romanesque.

Un voyage hallucinatoire et sensoriel d’1H50.

Orange mécanique feat. Cocteau.

 

Eva de Benoît Jacquot – 7 mars 2018

Après Les Ailes de la colombe, L’École de la chair, Pas de scandale, La Fausse suivante et Villa Amalia, Isabelle Huppert fait son retour chez Benoît Jacquot qui signe avec Eva (adaptation du roman de James Hadley Chase) son 24e film.

On retrouve aux côtés d’Isabelle Huppert Gaspard Ulliel, pour la première fois chez Benoît Jacquot.

 

 

Razzia de Nabil Ayouch – 14 mars 2018

On s’en souvient : Much Loved, plébiscité par la critique et le public, censuré au Maroc, l’exil de la comédienne Loubna Abidar, menacée de mort par des fanatiques, et sa nomination au César de la meilleure actrice…

Le cinéaste marocain Nabil Ayouch revient sur les écrans trois ans plus tard avec Razzia, une fiction personnelle et politique (toujours) qui prend corps à Casablanca.

 

 

 

 

 

 

 

Après la guerre d’Annarita Zambrano – 21 mars 2018

Ce drame aux allures de road movie met en scène la fuite d’un ex-terroriste italien exilé en France que son passé rattrape et divise.

Après la guerre est le premier long métrage d’Annarita Zambrano, réalisatrice italienne désormais parisienne, acclamée en festivals pour ses courts métrages (Ophelia, Tre Ore). Le film était en sélection Un certain regard à Cannes l’an passé.

 

 

 

 

 

Madame Hyde de Serge Bozon – 28 mars 2018

Cinq ans après Tip Top, Serge Bozon revient sur le devant de la scène avec un cinquième long métrage dont la tête d’affiche n’est autre qu’Isabelle Huppert. Une fiction aux accents comiques et fantastiques qui raconte la transformation d’une professeure de physique en super-héroïne. Coup de foudre assuré ?

 

 

Allons enfants de Stéphane Demoustier – 18 avril 2018

Son premier long métrage, Terre battue, était sorti en 2014. Stéphane Demoustier fait son retour cette année avec une nouvelle fiction mettant en scène deux enfants, Cléo et Paul, perdus dans Paris.

Vimala Pons, au casting, signe également la musique originale du film.

 

 

 

 

 

 

 

Un peuple et son roi de Pierre Schoeller – 26 septembre 2018

Son dernier film date de 2011, l’extraordinaire L’Exercice de l’état avec Olivier Gourmet. Autant dire qu’on attend le prochain long métrage de Pierre Schoeller comme le Père Noël, une fiction sur la révolution française avec Adèle Haenel, Denis Lavant, Laurent Lafitte ou encore Gaspard Ulliel … N’en jetez plus.