Un regard amoureux sur le cinéma français + francophone

Les ados, têtes à clap ! de Patrick Fabre

par | 24 Avr 2021 | CINEMA, z - 2eme carre gauche

Filmer l’âge des possibles

Quoi de mieux pour un documentaire sur le cinéma que de donner l’envie irrépressible de revoir ou de découvrir les films qu’il évoque ? En revenant sur la figure de l’ado dans le cinéma français, Patrick Fabre dessine un parcours revigorant dans l’univers du “teen movie” à la française qui allie cinéphilie populaire, comédies de bande, films générationnels et récits plus intimes, plus personnels. Des 400 coups à Été 85 en passant par des marqueurs forts comme Diabolo MentheÀ nos amours, L’Effrontée ou encore Le Péril jeune, le documentaire, visible en ce moment sur MyCanal, revient sur des films qui sont autant de marqueurs d’époque grâce aux témoignages de leurs autrices et auteurs, réalisatrices et réalisateurs, actrices et acteurs.

Si on prend un plaisir fou à replonger dans la genèse de certains films cultes (le fameux “Mais qu’est-ce qu’elle a ? 13 ans !” de La Boum comme les débuts désopilants et émouvants de Romain Duris dans la peau du Tomasi du Péril Jeune de Cédric Klapisch ou le premier casting de Sandrine Bonnaire), Patrick Fabre a eu la bonne idée de regarder de l’avant en donnant la parole, par exemple, à Céleste Brunnquell, 19 ans, (Les Éblouis, En Thérapie) ou à Benjamin Voisin, 24 ans, qui a enchaîné trois rôles d’ados très différents en 2020 (Un Vrai bonhomme, La Dernière vie de Simon et Été 85), deux des comédiens les plus prometteurs de leur génération respective, ou en évoquant des films attendus dès la réouverture des salles de cinéma comme Slalom de Charlène Favier ou Seize printemps de Suzanne Lindon. Les ados-figures de documentaires ne sont pas oubliés, pour preuve les témoignages sans fard des protagonistes du Swagger d’Olivier Babinet ou de Sébastien Lifshitz, sincère et touchant quand il évoque son sublime Adolescentes. Un seul regret : l’absence dans ce panorama, bien sûr pas exhaustif, de la cinéaste française qui a sans doute eu le regard le plus singulier qui soit sur l’adolescence, Catherine Breillat. Mais, d’après le réalisateur, elle mériterait un documentaire à elle toute seule. Chiche ?

Les “Swaggers” d’Olvier Babinet – crédit Canal+

Les ados, têtes à clap ! de Patrick Fabre, avec les témoignages de Diane Kurys, Lisa Azuelos, Guillemette Odicino, Maïmouna Doucouré, Dominique Besnehard, Cédric Klapisch, Charlène Favier, Céleste Brunnquell, Benjamin Voisin, Sébastien Lifshitz… – 53 mn – France – Diffusé sur Canal+ Cinéma le lundi 26 avril à 22h25 et le samedi 1er mai à 20h, disponible actuellement sur MyCanal.

 

Pin It on Pinterest

Share This